Il suffisait de presque rien / Serge Reggiani

Il faut vous inscrire avant de vous connectez:  INSCRIPTION